+33 1 48 00 94 18 pedagogie@chuzhen.com

Sémiologie Médicale

Une formation en 3 stages de 3 jours :

14-15-16 décembre 2018
22-23-24 février 2019
12-13-14 avril 2019

Jinkui Yao Lüe 金匮要略

Une formation exceptionnelle par Pascal Josse

18 au 21 mars 2019
et
11 au 16 mai 2019

Acupuncture Faciale Esthétique

Avec Amélie Delaporte-Digard

Une formation en 7 jours

31 janvier au 3 février 2019 et 5 au 7 avril 2019

QI GONG Taoïste

Avec le Prof. Shen Zhigang

Bienvenue à l’institut chuzhen de médecine chinoise

Pour le nouvel étudiant, peu au fait des arcanes de l’enseignement de la médecine chinoise en France, le choix d’une école ou d’une autre relève souvent d’une première impression subjective, voire du hasard géographique. Que choisir ? quel programme ? quelles réalités recouvrent les promesses de nombreuses écoles ?

Face au désarroi vécu par beaucoup d’entre nous et après diverses expériences, nous, praticiens et étudiants en médecine chinoise, avons décidé en mai 1992, de créer l’outil correspondant à nos besoins, ainsi est né l’Institut Chuzhen. Depuis lors le cœur de nos choix pédagogiques est resté inchangé :

  • un programme d’étude évolutif calqué au départ sur celui de l’université Guangming en Chine et correspondant au programme de médecine chinoise de la majorité des universités et instituts chinois.
  • l’ajout d’une étude approfondie des classiques (Shanghanlun, Jinguiyaolue, Neijing…) et d’une ouverture vers la médecine chinoise populaire.
  • des cours cliniques très majoritairement assurés par des médecins/professeurs chinois expérimentés qui depuis 25 ans nous font la joie de venir de Chine transmettre leur savoir et pratique clinique.
  • des stages cliniques en Chine (hôpitaux, dispensaires…).
  • des traductions d’ouvrages chinois spécialisés.

Le système autocratique de beaucoup d’écoles et l’opacité de leur fonctionnement nous ont conduits à choisir un mode de fonctionnement collégial et collaboratif garantissant une transparence de fonctionnement.

Nos exigences sont à la mesure des enjeux. Il ne s’agit pas de dispenser un vernis culturel mais une formation professionnelle. Il ne s’agit pas de s’initier à des techniques énergétiques «new age» mais de maîtriser un réel savoir médical de qualité et de permettre à tout un chacun de devenir un praticien compétent et confiant.

Nous avons conscience d’avoir mis sur pied un instrument d’enseignement cohérent et complet de la médecine chinoise. Cependant, notre enthousiasme et notre passion ne sauraient totalement nous aveugler, et nous conservons clairement à l’esprit les problèmes posés par l’enseignement et la pratique de la médecine chinoise en Europe. Si l’immensité du travail à accomplir nous garde dans une saine humilité, un regard en arrière nous permet de mesurer, au-delà de possibles imperfections, la richesse du chemin déjà parcouru.

Le soutien que nous rencontrons, tant en France qu’en Chine de la part de ceux qui prônent une médecine chinoise authentique et classique nous confortent dans nos choix et notre volonté d’aller de l’avant dans cette même direction.

L’institut Chuzhen est référencé sur Datadock.
En savoir plus

R

Les inscriptions 2018-2019 sont ouvertes

Tronc commun

Fondements théoriques et diagnostic en médecine chinoise

Chuzhen, pas seulement un nom mais tout un programme.

Le nom de «chuzhen» provient d’un chengyu (proverbe chinois en 4 caractères) «磨杵成针 mo chu cheng zhen» que l’on peut traduire par «meuler un pilon pour en faire une aiguille» qui fait référence à une histoire très populaire en Chine : Li Bai, un des plus fameux poètes chinois, alors enfant, ne parvenait pas à lire et encore moins à apprendre par cœur les œuvres classiques. Un après-midi, lassé de ses insuccès, il partit se promener. Chemin faisant, il rencontra une vielle femme assise au bord de la rivière occupée à meuler (mo) un pilon de métal (chu). L’enfant l’observa attentivement puis, très étonné lui demanda la raison d’un tel labeur. La vieille femme lui répondit simplement qu’elle désirait transformer (cheng) ce pilon en une aiguille (zhen). Li Bai, impressionné par tant de tranquille certitude, retourna à ses études. Il put alors s’y consacrer totalement et devint ainsi le plus illustre des poètes.

Au delà de toutes nos espérances le choix de ce nom constitue depuis notre création en 1992 une fantastique porte d’entrée dans l’univers des médecins chinois classiques qui y reconnaissent à la fois le lent accomplissement nécessaire à leur profession et l’implacable nécessité de parfaire constamment leur savoir.